Pages Menu
TwitterFacebook
Categories Menu

Auteur(s):

De regard et de dérive



GD Star Rating
loading...



41 Commentaires

  1. génial!!!!!! ****** j’adore! le traité, les couleurs, le dessin! l’histoire est trop belle et carrément véridique! génial!

  2. Youhou! C’est classe! La dernière planche était chouette ("l’instant rare"), mais celle là marche encore mieux!
    Rien à redire au niveau des couleurs, tu as bien fait de te " débarasser" du trait qui aurait alourdit cet univers onirique et contemplatif. C’est bien pensé, oué!

  3. Maaaaaagnifique.

  4. Joliiiiiiiiiii vraiment tout plein ! Bravo !

  5. un mot : J’adore !! (bon, je sais sa fait 2 ^^)

  6. ya pas un mot et j’ai tout compris!!
    les couleurs sont superbes,bravo pour la planche

  7. C’est magnifique. Très bel univers, c’est du super taf !

  8. J’adore ton style !
    bravo !!!

  9. Une vrai poésie !!

  10. Superbe (c’est pas très constructif comme commentaire, mais c’est le premier qui me vient!!).

  11. J’adore ta planche un dessin magnifique des couleurs très bien choisi une histoire poétique comme je les aimes
    bravo c’es du trés bon boulot…

  12. Ah bah voilà, on zieute des jolies demoiselles et on rate son bus ! C’est pas comme ça que la Frrrrrance va se redresser ! ^_^

  13. Joli traité, c’est tout poétique et mignon…ça fait du bien pour un lundi matin pluvieux :)

  14. Très joliment raconté, un truc qui arrive tout les jours au plus fleur bleue d’entre nous ;)

  15. SUperbe graphisme, sans traits ni phylactères… En lisant cette BD, je la voyais s’animer dans ma tête! :)

  16. c’est vraiment beau et bien raconté :)
    dommage que ça soit si palichon par endroits, ça gêne un peu à la lecture

  17. Belle planche, très poétique… On a l’impression d’avoir déjà vécu la scène d’une façon ou d’une autre. Les cris, le vacarme de la ville, la mine grise des passants et tout d’un coup, l’espace d’un instant, un doux regard se pose sur soi et… l’imagination fait le reste !

  18. salut, c’est mon anniversaire aujourd’hui, et je lis cette planche comme un vrai cadeau !!
    M A G N I F I Q U E !

    ^^

  19. J’ai pas accroché.

  20. HEU O_O ça..ça tue …….

  21. Comme dirait nos amis ricains "this is fucking awesome!". Un régal pour les zyeux !
    Quand on y regarde plus pret, les textes sont très sympa aussi héhé ^^

  22. Blÿnt alors bon Anniversaire

    Et les planches sont magnifiques.

  23. Poétique c’est sûr… mais peut-être un peu trop… si bien que l’histoire n’est, il me semble, pas très très claire (perso j’ai pas compris)…

  24. C’est vraiment hypra cool.

  25. j’adore la 8 eme case de la première planche et la 1 ere case de la 3 eme planche !

  26. J’adore aussi! Cette planche est magnifique!

  27. Très jolies couleurs.

  28. Le seul truc que je trouve dommage, c’est que c’est exactement la même histoire que la précédente planche que tu avais faites Bouss. J’espère que la prochaine fois ça sera pas une histoire de fille croisée à un arret de bus ^_^". Mais encore une fois, si c’est avec un graph aussi chouette ça sera un régal.

  29. haha quelle chance elle a la fille du bus haha

  30. Merci à tous pour vos commentaires !!!

    Val Le Nain: l’histoire n’est pas très claire ? c’est le but !! j’aime les histoires qui laissent une bonne marge d’interprétation. Et ici, libre à chacun d’interpréter ce récit, après, eh bien il faut faire fonctionner son imagination.
    Si on peut éviter que le lecteur reste passif vis à vis du récit, c’est pas plus mal.

    Beebeefoke: exactement la même histoire que la planche/récit précédent ? euh non, pas vraiment… une thématique proche peut être, oui. L’autre récit était un instantané d’un moment vécu et retranscrit, ancré dans la réalité donc. Celui ci part dans un délire onirique/mystique. Ce qui relie les deux récit, c’est en effet un thème commun, le regard de la femme -qui est le centre du récit-, et ses conséquences. Et un thème commun mit en scène dans 2 récits bien différent, ça ne fait pas une même histoire.
    comment tu sais que mon prochain récit ce sera l’histoire d’une fille croisée à un arrêt de bus ?!!!! ;)
    non… en fait, disons que… la thématique du regard de la femme et ses conséquences risque de revenir très souvent dans mes récits !

  31. Bon ça, très bon !

    J’ai eu peur au début quand j’ai vu la quasi transparence des couleurs, mais c’est absolument justifié par la situation. La création progressive de l’île est bien amenée.

    Class.

  32. Excellent, j aime beaucoup!

  33. excellent même si la paleur extrème des couleurs rend la lecture désagréable… mais en oubliant ce détail, j’aime bcp

  34. Bin, c’est bien beau les compliments les gars mais, fondamentalement ce genre d’émotion devrait passer en deux cases pas en trois pages. On ne fait pas une histoire avec une microtranche de vie mignonette.

    Graphisme somptueux, j’en bave!

  35. Faire passer ce genre d’émotion en 2 cases ?!!
    Ben je demande à voir…
    Comment tu racontes l’histoire d’un type qui sature de l’agressivité banale du quotidien, et dont la seule possibilité d’échappatoire est créée, produite par un regard envoutant, ensorcelant ? Un type qui se retrouve propulsé momentanément dans un ailleurs réconfortant, et qui répercute le bien être que ce regard à produit en contaminant la réalité avec ce bien être.
    Si t’arrive à raconter ça en 2 cases chapeau. tu dois sacrément maitriser l’art de l’ellipse.
    Perso je considère qu’un récit avec une petite histoire comme ça, naviguant dans une atmosphère onirique, se doit avoir un rythme qui prends son temps.

  36. Pour ce qui est de la paleur extrême des couleur, il y a un truc qui faut aussi tenir en compte, les écrans plats modernes sont vraiment trop lumineux (je suis quasi obligé de mettre la luminosité à 10 sur 100 pour retrouver celle
    qu’avait les anciens écrans d’ordi). Au début, en faisant imprimer des planches, j’ai vu que la luminosité était vraiment faussée, tout était plus sombre que ce qu’il y avait sur mon écran (genre ce qui paraissait être blanc pur à l’écran était en fait un blanc cassé lorgnant vers le gris). Du coup j’ai baissé la luminosité dans les paramètres de mon écran, pour être plus fidèle aux couleurs imprimées et ainsi avoir un écran aux couleurs/ luminosité mieux calibrés. Et j’ai maintenant tendance à penser les couleurs le moins sombre possible.
    Mais normalement, avec un écran pas trop lumineux, il ne devrait pas y avoir ce genre de problème.

Laisser un commentaire