Pages Menu
TwitterFacebook
Categories Menu

Auteur(s):

Des news d’Alexandre Arlène

Chers amis lecteurs, vous qui êtes confortablement installés devant votre ordinateur et devant votre site de BD préféré, vous vous dites sans doute « Ouah, ils sont trop forts et trop beaux chez 30joursdebd. Quelle équipe formidable ! »

Et pourtant, vous êtes loin de vous imaginer que derrière cette vitrine colorée et pleine d’amour, se cache un forum privé où tous les auteurs peuvent échanger.

Et croyez-moi, ils n’échangent pas que des amabilités. Le forum est d’ailleurs le théâtre d’un affrontement biblique entre Alexandre Arlène et Jicé (moi-même donc). Figurez-vous que ce jeune péteux n’arrête pas de me charrier, moi, qui suis dans l’équipe depuis maintenant 4 ans !!! Nan mais éh oh.

Il se prend pour qui lui hein ! J’ai été édité moi Môssieur Arlène ! Quoi ? Toi aussi ? Ah… ouais…

Et bien justement, parlons-en de ton album. Ça s’appelle Princesse Libellule, et ça vient de sortir dans les rayons chez La Boite à Bulles.

- Comment as-tu rencontré Stéphanie Bellat ? (c’est elle la dessinatrice, car rappelons-le, tu n’es QUE scénariste sur cet album…)

Je l’ai rencontrée sur internet, le meetic des auteurs de bd. Je suis une part du scénariste et une part du dessinateur!  Et Stéphanie aussi! Parce qu’on a fusionné comme dans DBZ pour former une nouvelle entité super classe. Alors c’est en effet Stéphanie qui dessine entièrement la bd. Mais j’influençais son travail et vice versa (et vice-versaaaaaa!), donc je ne me sentais pas seulement scénariste. Bien que je sois seulement scénariste.

- Tu es parti d’un scénario perso où tu as écrit à la demande de la dessinatrice ?

J’ai simplement posté mon idée de scénario sur un forum, ça lui a plu, et elle m’a contactée. Donc oui, c’est une idée perso, mais qui au contact de Stéphanie s’est transformée. Généralement, dans les histoires de princesses on ne raconte que la fin que lorsque le prince arrive pour la délivrer. Et on a décidé de raconter l’attente de la princesse enfermée dans sa tour. Donc pour passer le temps, elle va en faire voir de toutes les couleurs à son entourage: son serviteur, sa tutrice, sa conscience à plumes, etc…

Et en plus le prince il a quatre bon mois de retard, elle se coltine vraiment un boulet.

- Tu préfères toujours scénariser ?

J’aime bien dessiner. Seulement oui, scénariser, laisser tes idées mûrir dans le graphisme de quelqu’un d’autre, un graphisme que tu apprécies, ça fait très plaisir. Ça donne la sensation d’avoir planté une graine et de la regarder devenir plante sans qu’on intervienne entièrement (c’est beau ce que je dis quand même, prends des notes).
Alors que dessiner ses propres scénarios, c’est se confronter à soi-même, c’est devoir tout gérer et tout comprendre le fonctionnement, la démarche, le cheminement de la BD (prends des notes je te dis). Ce n’est pas une mauvaise chose, c’est simplement différent.
J’aime quand un autre regard vient se poser sur ce que je fais, viens le modeler.

- Ça a été difficile de vendre votre projet ?

On a envoyé notre dossier à plusieurs maisons, et les retours encourageants nous ont convaincus de continuer notre prospection. Les éditions La boîte à bulles furent les plus intéressés. Ils aimaient mon idée de fond et évidemment le dessin de Stéphanie.

- Vous avez travaillé combien de temps sur le projet ? (bon on sait bien qu’en tant que scénariste, ça n’a pas dû dépasser les 20 minutes d’écriture entre 2 épisodes des Experts Miami…)

Je regarde pas les Experts.
En tout, on a mis 2 ans de travail. Le temps de monter le dossier, d’attendre tous les retours, de signer, etc… Et mon travail de scénariste cumulé m’as pris à peu près 20 minutes en effet (pause repas comprise).

- Qu’est-ce que ça fait de tenir ce bébé entre ses mains ? (car c’est un premier album, rappelons-le)

C’est bizarre au début, on est très humble devant sa bd, on a aussi un peu peur d’elle (si,si).
Mais rassures-toi, le lendemain je me la suis pétée grave.

- Tu as d’autres projets ? (concrétisés ou pas hein)

Oui (ooookaaayyy merci pour ces précisions…)

- Et pour finir, je t’oblige à raconter une histoire drôle tiens.

Non

- Bon bah je vais le faire tiens. Alors, c’est une blonde qui se rend chez le docteur.
- Docteur je crois que je fais une diarrhée mentale.
Le docteur étonné lui demande:
- Une diarrhé mentale… Quelle est donc cette maladie que vous pensez avoir madame ?
La blonde répond sur d’elle:
- Et bien docteur, chaque fois que j’ai une idée c’est de la merde !

Sur ce, n’hésitez pas à acheter l’album Princesse Libellule ! (je peux pas vous dire si c’est bien, je l’ai pas lu, comme tout bon journaliste qui se respecte…).

GD Star Rating
loading...
Des news d'Alexandre Arlène, 5.0 out of 5 based on 1 rating

7 Commentaires

  1. comme la princesse j’attend moi aussi l’arrivée du prince
    pourvu que ce ne soit pas un « prince sans rire »je sais elle est est facile
    petite histoire pour me rattraper
    c’est une blonde qui erre dans les rayons de la fnac
    une autre blonde (une vendeuse) lui demande si elle cherche quelque chose?
    je cherche un livre
    quel auteur?
    euh!20CM!!!
    vincent qui?

  2. roh la honte dadman…

  3. Yeahh la classe Alex !

  4. Haha, j’ai comme une petite idée sur l’identité de Dadman ;)

    En tout les cas, bravo Alexandre. Espérons que se soit le premier livre d’une longue carrière.

  5. Dadman c’est Monsieur Blagounette ????

  6. et oui les gars, vous avez raison… c’est bien lui… c’est dadman!

  7. quand je pense que tu as refusé de me raconter une blague… tu dois lui faire honte tiens…

Laisser un commentaire